Real Time Web Analytics

Animations

  • Appel à solidarité hospitalière !

    Pin it!

    1280x720-6jg.jpg

    Le dimanche 22 avril 2018, les petits Chanteurs de Douai donneront un Concert gratuit dans la basilique de Saint-Hubert.
     
    Les Hubertins recherchent des personnes et des familles heureuses de loger deux chanteurs durant une nuit: du dimanche soir au lundi matin.
     
    Si vous aimez les rencontres, si vous désirez faire aimer notre ville, contactez le 0478/302950 ou  fb686416@skynet.be. Merci pour eux.
     
    De plus, ils aimeraient disposer d’une statue nouvelle de saint Hubert, utilisée lors de processions. Si vous connaissez des artistes motivés, vous pouvez les contacter via les coordonnées ci-dessus.
  • Ciné-débat à Saint-Hubert le 16 Janvier

    Pin it!

    2018-01-09_085030.jpg

    Mardi 16 janvier 2018 à 19 h 30 à la Maison du Tourisme de St-Hubert, ciné-débat organisé par le Ciep-Lux. 
     
    Le film-documentaire : "Le prix du pain" de Yves Dorme lancera le débat sur le thème de la pauvreté  avec comme intervenants : Christine Mahy du RWLP (Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté) et André Adam, président du CPAS de St-Hubert.  
     
    En Belgique, une personne sur cinq court un risque de pauvreté ou d'exclusion sociale et en Wallonie,  les chiffres sont relativement similaires, plus d'une personne sur quatre connait cette situation (IWEPS décembre 2017). Dans le cadre de la stratégie Europe 2020, la Belgique a pour objectif de sortir 380 000 personnes de la pauvreté à l'horizon 2020 (SPF  Sécurité sociale).

    Lire la suite

  • Conférence UTA ce vendredi 5 janvier : « La terre à bicyclette »

    Pin it!

    andoni-rodelgo-alice-goffart_foto610x342.jpg

     
    Conférence de Alice Goffart et Andoni Rodelgo ce vendredi 5 janvier à 15h au Quartier abbatial : "La terre à bicyclette"
     
    Elle est belge et anthropologue, il est ingénieur et basque… étudient à Londres, travaillent à Bruxelles.  En 2004, ils décident d'imprimer un nouveau cap à leur vie, abandonnent le confort d'un appartement, la sécurité du travail et enfourchent leurs vélos pour découvrir le vaste monde. En 7 ans, ils traversent cinq continents, plus d'une cinquantaine de pays.  Durant ce parcours, ils accueillent Maïa emmenée en vélo remorque. Après l'Amérique,     Unaï naît en Bolivie, ce sera l'Afrique!  Ces cyclistes hors du commun avalent les cols, connaissent l'aridité du désert, des conditions météorologiques parfois éprouvantes, mais la chaleur de l'accueil, la beauté des paysages, le bonheur de vivre au grand air au rythme des enfants, l'esthétisme des paysages compensent bien des désagréments. 
    La générosité et l'empathie rencontrées au cours de ce remarquable périple: une expérience humaine hors du commun bâtie à la force des jarrets!
     

    La conférence sera suivie de la réception du Nouvel An.

     
  • Le programme des vacances de Noël de la Maison des Jeunes de Saint-Hubert

    Pin it!

    Programme vacances de Noël.png

    Maison de Jeunes de Saint-Hubert
    Rue des Prés, 1
    6870 Saint-Hubert
    061/28.79.93 ou 0492/83.80.29
    Nous sommes joignables le mardi de 14h à 17h30, le mercredi de 12h à 18h et le vendredi de 14h à 22h30
  • Conférence UTA ce vendredi 15 décembre : "Françoise Sagan ou l'ivresse d'écrire"

    Pin it!

    _c800Ouverture.jpg

    Conférence UTA de Valérie MIRARCHI ce vendredi 15 décembre à 15 heures au Palais abbatial de Saint-Hubert : "Françoise Sagan ou l'ivresse d'écrire".

    En 1954, Françoise Quoirez publie un petit roman Bonjour Tristesse qui obtiendra le prix des Critiques.
    A 17 ans, celle qui allait s'appeler Françoise Sagan bouleversait dans ce roman les préjugés d'une société conventionnelle.
    En septembre 2004, à 69 ans, disparaissait celle qui, aujourd'hui, reste un mythe et suscite les passions.
    Valérie Mirarchi, agrégée de l'université catholique de Louvain et docteur en philosophie de l'université de Reims, a fait de la vie et de l'œuvre de Françoise Sagan un sujet de conférence qui lui vaut d'appartenir à la fondation Françoise Sagan à la demande du fils de celle-ci.
    Par les mots et les photos, l'universitaire ressuscite ce destin hors du commun et consacre son énergie à réhabiliter l'œuvre et la personnalité de l'enfant terrible de Carjac.
    Il faut dire que son œuvre est un témoignage unique sur l'histoire et l'évolution française au XXème siècle.

    PAF pour les non-membres de l'UTA: 5€

     

  • Le chalet de Nizar, le champion du monde de la pizza, est ouvert.

    Pin it!

    24231896_518310885200498_7517440372977440987_n.jpg

    Nizar El Hajjaoui, ce nom vous dit-il quelque chose ?

    Il a travaillé quelque temps à la pizzéria « Il Diablo » de Saint-Hubert, puis à celle du même nom à Martelange (côté GDL)

    Il a participé à plusieurs concours en Italie, dont il est chaque fois revenu titré.

    En février de cette année, il a ouvert sa propre pizzéria, Niz Art Piazza, à Perlé, un village luxembourgeois à deux pas de Martelange.

    Il vient à présent d’y ajouter un… chalet, construit sur la terrasse de son établissement.

    Lire la suite

  • Saint-Hubert: on pourra bientôt pratiquer le Segway sur neige

    Pin it!

    B9714089333Z.1_20171210163954_000%2BGBJAAHRM4.1-0.jpg?itok=ryHPdBhn

    À Saint-Hubert, l’aérodrome est devenu l’endroit où il faut être si l’on veut pratiquer divers sports d’hiver. Outre le traditionnel ski de fond, on peut aussi effectuer des balades en raquettes mais également pratiquer le ski joëring et le mushing. Bientôt, il sera même possible de s’adonner au Segway sur neige.

    Poursuivez l'info dans "La Meuse Luxembourg" de ce lundi 11 décembre ou cliquez ici.

  • Ciné-débat organisé par le Ciep le mardi 19 décembre prochain à 19 h 30 : "Obéir : un peu, beaucoup, à la folie ? "

    Pin it!

    2017-12-11_080137.jpg

    Ciné-débat organisé par le Ciep le mardi 19 décembre prochain à 19 h 30 à la Maison du tourisme de St-Hubert. Nous poursuivrons notre réflexion initiée le mois dernier avec le cycle : "Obéir : un peu, beaucoup, à la folie ? "
     

    Film : « Hannah Arendt » de Margarethe Von Trotta

    « En 1961 Hannah Arendt est envoyée à Jérusalem par le New Yorker pour couvrir le procès d’Adolf Eichmann, responsable d’un grand nombre de déportations de juifs.  Les articles qu’elle publie et sa théorie de « La banalité du mal » déclenchent une controverse sans précédent.  Son obstination et l’exigence de sa pensée vont se heurter à l’incompréhension de ses proches et provoquer son isolement ».

    Débat
     
    Avec notre invité, Bernard Kerger, président du MOC-Luxembourg, nous nous intéresserons cette fois au concept philosophique de "La banalité du mal"  développé par Hannah Arendt et nous poserons notamment les questions suivantes :

    Comment Auschwitz a-t-il été possible ? Comment des hommes ont-ils pu se mettre au service d’une folle entreprise de mort ? Comment des individus tout à fait ordinaires deviennent-ils auteurs de violences extrêmes ?   Hannah Arendt a longuement développé cette question dans son ouvrage controversé « Eichmann à Jérusalem ». Elle parle « d’une banalité du mal ». Mais qui est Hannah Arendt ? Et quelle est la portée de sens de ce concept de "Banalité du mal ? Comment nous interpelle-t-il aujourd'hui ? 

    Entrée gratuite - accessible aux personnes à mobilité réduite -  Une organisation du Ciep-Lux en collaboration avec la bibliothèque publique de St-Hubert, la Ligue des familles et le soutien du Collège provincial

    Rens. M-C Dewez 063/21 87 28 ou mc.dewez@mocluxembourg.be