Real Time Web Analytics

La réponse au ki cé cé koi

Pin it!

Je vous laisse découvrir la bonne réponse à l'énigme de cette semaine, et c'est John, l'auteur, qui nous l'explique :

"J'ai pris un écrou dans la première boîte, et je l'ai pesé : 9 grammes! Je l'ai remis dans sa boîte...
Puis j'ai pris 2 écrous dans la 2e boîte, 3 écrous dans la 3e boîte, 4 dans la 4e, etc...
J'ai pesé en une fois les 27 écrous, ça devait peser (2+3+4+5+6+7) = 27*9, soit 243 grammes...
Si ça pesait plus, les mauvais écrous étaient dans la première boîte...
Si ça pesait moins, les mauvais écrous étaient dans une des autres boîtes. Laquelle? Si la différence de poids était de 4 grammes, c'était dans la 2e, de 6 grammes dans la 3e, et ainsi de suite".
 
Je laisse à John le soin de féliciter José, si sa démonstration était correcte, car votre blogueuse a eu un peu de mal à suivre les débats :-)
 
 A mercredi prochain pour un nouveau casse-tête !

Commentaires

  • Cette façon de procéder est tout-à-fait correcte et permet d'éviter, contrairement à ma démonstration, le piège de la balance à deux fléaux.

    Bien que mon processus soit parfaitement conforme, celui de John a l'avantage de ne pas être bridé par le handicap de la balance, ce que j'avais d'ailleurs souligné dans mes premiers commentaires.

    Je ne mérite donc que des demis félicitations mais je m'en contenterai si, bien sûr, elles apparaissent sur ce blog.

  • José, je ne t'en veux pas, tu es le meil et je te féli.
    Toutefois, la solution de John est vraiment élégante,
    - parce qu'elle ne postule pas, ni ne présume que la balance a deux fléaux,
    - parce qu'elle ne demande pas qu'une marque soit apposée sur l'objet,
    - parce qu'elle est claire et simplissime,
    John ne serait-il pas informaticien?
    Ne t'énerve pas , mais je dois et rappeler que demi est adverbe et reste invariable quand il précède l'adjectif. J'ai appris ça à l'école.
    Quand on se verra, tu me seras redevable de deux demis! Et c e ne sera pas pour picoler...
    Et toi, Boileau!

  • Comme je l'écrivais par ailleurs, François, j'ai toujours accepté la contradiction ou les remarques quand elles sont constructives et il va de soi que j'admets sans la moindre restriction ta remarque à propos de "demi".
    Si j'ai toujours veillé à respecter scrupuleusement les règles de la langue française que m'ont inculquées mes maîtres, je me dois de reconnaître que je ne suis pas un extra-terrestre de l'orthographe et qu'il m'arrive parfois de ne pas discerner tous les pièges que recèle notre difficile grammaire.
    Puisse Grévisse me pardonner, comme tu le fais avec tant d'élégance, ces regrettables manquements à la syntaxe.
    P.S. Le mot "félicitations" n'est pas un adjectif mais un nom substantif! Hi!hi!hi!

Les commentaires sont fermés.