Real Time Web Analytics

Football : Saint-Hubert en P2

Pin it!

2017-03-06_071829.jpg

Les Borquins sont les premiers champions de la saison 2016-2017 en province de Luxembourg.

Malgré leur partage à Redu (2-2), les Borquins sont champions de P3D. Cela fait quatorze ans qu’ils n’avaient plus été champions. Maintenant, ils visent officiellement une montée en première provinciale.

Nous ne sommes qu’au début du mois de mars. Il a d’ailleurs neigé dimanche. Autant dire que Saint-Hubert est champion particulièrement tôt dans la saison. Après une série de 18 victoires en autant de matches, les Borquins ont pourtant perdu leurs premiers points à Redu. Kévin Arnould avait fait 0-1 en tout début de match. Peu après la reprise, Florent Claude avait doublé l’écart sur penalty. « À ce moment, je pensais que nous allions pouvoir gérer », racontait le coach Tony Regnier.

En deux minutes, Redu a planté deux buts. Stéphane Lessire et Quentin Golinvaux ont failli gâcher la fête. Le banc de Saint-Hubert a pu déstresser en apprenant qu’à vingt kilomètres de là, Vecmont était battu par Haut-Fays. Saint-Hubert a donc été sacré champion, mais pas après une victoire, ce qui a quelque peu contrarié la fête dans le chef de quelques joueurs. « C’est clair que nous avions envie de réussir une saison avec uniquement des victoires », confiait le capitaine Félicien Marchal. « On a senti un peu de stress dans ce match. Sur un terrain difficile, ce match a été un véritable combat. Nous n’avons pas gagné, mais il ne faut retenir que le principal. Nous sommes champions et c’est très beau ! »

Le coach Tony Regnier aurait également voulu ne perdre aucun match jusqu’au bout de la saison. « Nous visions le 72 sur 72 avec lequel nous aurions été un champion d’exception. Ce maximum aurait été la cerise sur le gâteau. Nous sommes un peu déçus, mais cette déception sera vite passée. » Saint-Hubert pense d’ailleurs déjà à la saison prochaine en P2. La majorité du groupe sera toujours de la partie. Ce sera notamment le cas de l’ancien Bertrigeois Alex Lecomte, absent dimanche pour cause de blessure. « Nous accueillerons plusieurs renforts, mais pas dix », annonce le coach. « C’est surtout sur les flancs, au niveau offensif, que nous devons nous renforcer. Nous avons déjà des contacts. »

La nouvelle direction du club avait fixé cinq années pour rejoindre la P1. La deuxième saison se termine, il en reste trois pour atteindre l’élite. « Nous espérons déjà jouer le haut de tableau la saison prochaine », prévient Tony Regnier. « Si nous ne parvenons pas à accrocher le tour final la saison prochaine, nous serons encore plus forts lors de la quatrième. »

Le président Joseph Higny confirme les ambitions. Il ne veut pas qu’on le considère comme le principal responsable du renouveau borquin. « Les joueurs ont fait le travail et il y a également un comité exceptionnel. »

2017-03-06_071919.jpg

Texte et photos : David Martin – La Meuse Luxembourg du 6 mars 2017

Commentaires