Real Time Web Analytics

Saint-Hubert : 200 nouveaux logements seront créés près du centre-ville

Pin it!

2017-05-10_085948.jpg

Une enquête publique vient d’être lancée à Saint-Hubert concernant l’élaboration d’un Rapport Urbanistique et Environnemental (RUE) pour la mise en œuvre d’une zone d’aménagement communal concerté. Un projet important qui verra sortir de terre dans quelques années près de 200 logements, répartis entre maisons unifamiliales et appartements, dans une zone située non loin du centre-ville.

En province de Luxembourg, la démographie est en augmentation ces dernières années dans beaucoup de communes. Mais certaines, dont Saint-Hubert, sont un peu à la traîne et voient leur population diminuer, vieillir et le centre-ville perdre de son attractivité. « C’est ce qui a motivé la commune à mettre en œuvre une zone d’aménagement communal concerté (ZACC) afin d’enrayer le déclin démographique, redéployer la ville, attirer les jeunes ménages et proposer des solutions aux personnes âgées en développant notamment l’offre en appartements, peu fournie à Saint-Hubert. L’objectif est de créer quelque chose de nouveau avec une mixité sociale et intergénérationnelle », explique Dominique Pajot, du bureau d’études Impact, qui a travaillé sur le dossier avec Stéphane Mottiaux.

Cette ZACC dite « Rue du Mont » s’étendra sur une superficie de près de 5 hectares et sera ceinturée par la rue des Neufs Courtils, la rue Saint-Roch, la rue du Mont et la rue des Rogations. Une zone dont la Ville possède la maîtrise foncière de la plupart des terrains, qui est située non loin du centre-ville et de ses facilités (crèche, maison médicale) et qui est aussi proche du périmètre de la rénovation urbaine.

Concrètement, cette ZACC proposera une offre diversifiée de logements, avec des zones de constructions unifamiliales et d’autres, réservées aux immeubles à appartements. Au total, 200 logements (75 maisons unifamiliales et 125 appartements) devraient être créés d’ici une vingtaine d’années le long de voiries existantes le long de la nouvelle voirie créée au sein de la zone pour faciliter la desserte locale. « Nous voulons proposer une densification raisonnée, c’est-à-dire 30 à 35 logements/hectare, ce qui est moins que celle du centre-ville », commente Dominique Pajot.

Et pour rendre l’endroit plus agréable, un espace public de convivialité sera créé autour de la crèche et un parc sera aménagé dans la zone où seront construits les immeubles à appartements, afin de créer comme un éco-quartier où la nature aura sa place.

Dans le projet a également été intégrée la création d’un véritable maillage de liaisons lentes, permettant de relier la ZACC au centre-ville, et l’aménagement de stationnement public pour, notamment, désengorger le centre et permettre aux habitants de pouvoir se garer.

Concernant le financement du projet, celui-ci pourrait se faire soit sur fonds propres, soit via un partenariat public-privé. « Le dossier du RUE devrait être approuvé avant la fin de l’année », espèrent le bourgmestre Jean-Luc Henneaux et l’échevin Patrick Pierlot, qui a suivi le dossier de près.

Une réunion d’information relative à l’enquête publique concernant ce RUE aura lieu mardi prochain à 19 h 30 à la salle de réunion de la maison du tourisme de Saint-Hubert.

2017-05-10_090119.jpg

M.M. - La Meuse Luxembourg du 10 mai 2017

Catégories : Divers Lien permanent

Commentaires