Real Time Web Analytics

Radon : tout est sous contrôle à l'école de Arville

Pin it!

FB_IMG_1525854194637.jpg

Le Bourgmestre de Saint-Hubert, Jean-Luc Henneaux donne des explications dans un communiqué : 

l’Avenir du Luxembourg du 8 mai titre ‘Radon à Arville: quatre fois la norme’.

Je pense qu’il est utile de préciser que le dépassement de la norme ne concerne que la classe située dans les «caves» de l’école. Les autres classes sont bien en dessous des normes européennes.

D’après les éléments dont je dispose, il s’avère qu’aucun contrôle n’avait jamais été effectué dans cette zone. C’est d’ailleurs dans un souci de prévention et d’attention à la santé des enfants que le Collège avait souhaité que cet endroit soit contrôlé. Ce fut une bonne mesure puisqu’il apparaît effectivement qu’avec 1 126 Bq/m3 le taux de 300 Bq/m3 est largement dépassé.»

Tout le monde était au courant

«Les détecteurs ont été placés dans la période allant du 6 décembre 2017 au 8 mars 2018. Les résultats ont fait l’objet d’un courrier de la Province de Luxembourg (Sami-Lux) daté du 10 avril et reçu à la Commune le vendredi 13 avril 2018.

Le courrier papier a été a mis à disposition des échevins tout le week-end et transmis le lundi 16 avril à l’agent communal responsable. Le jour même, il contactait les services provinciaux pour obtenir le passage du spécialiste proposé dans le courrier donnant le résultat des analyses. Un rappel a été envoyé le 27 avril et le responsable provincial devrait passer la semaine prochaine.

En fait, le dossier n’a jamais été classé, comme l’a indiqué Mme Félix, mais était bien suivi par l’agent communal responsable de la prévention et a été inscrit le 4 mai à l’ordre du jour du collège du 7 mai.»

Dans notre édition d’hier nous expliquions qu’une mère s’était inquiétée de ce que sa fille, écolière à Arville, se plaignait de maux de tête. Des mesures du gaz radon ont montré qu’il y avait des taux anormalement élevés dans une cave de l’école. L’échevine Félix y a mis son grain de sel et tout a démarré. Jean-Luc Henneaux, qui s’est déjà exprimé hier, revient sur ces faits dans un communiqué que voici:

 Contrôles annuels, désormais?

«Je me félicite de notre initiative de contrôler non seulement cette nouvelle classe créée en 2016 mais l’ensemble des implantations scolaires communales. En effet, les derniers contrôles dataient de 2006. Je vais d’ailleurs proposer au collège de faire des contrôles si possible annuellement.

Nous allons bien entendu prendre toutes les mesures nécessaires dans les meilleurs délais pour traiter ce problème. Il en est de même pour les bureaux du service des travaux tandis que le léger dépassement à l’école primaire de Vesqueville est déjà résolu via les travaux d’aménagement en cours dans cette école.»

Pas de danger immédiat

«Contact a été pris ce jour avec la coordinatrice scientifique de Samilux (qui a effectué les contrôles). Ses propos sont rassurants. Notre réaction a été appropriée et il n’y a pas de danger immédiat. L’important est que les bonnes mesures soient prises et mises en œuvre. Il n’y a donc aucune raison d’être alarmiste. J’invite chacun à avoir une attitude responsable. Pour le reste, je rappelle que j’ai souhaité que le collège continue à fonctionner normalement malgré le départ de Mme Félix vers une autre liste pour les élections communales de 2018. Dans ce cadre j’aurais nettement préféré qu’elle me fasse part de ses remarques plutôt que sur Facebook. Je lui ai exprimé cela en collège lundi soir.»

Pas de censure de courrier pour Mme Félix

«En ce qui concerne la gestion du courrier communal, celui-ci est scanné et encodé chaque jour. Il est à la disposition de tous les échevins jusqu’au jour ouvrable suivant. Il est ensuite remis aux différents services – où il est toujours accessible aux échevins – pour être traité. Enfin, le scannage du courrier en permet l’accès à tout moment. Donc absolument rien n’a changé dans l’accès au courrier pour Mme Felix. Il lui suffit d’aller le consulter chaque jour et si elle ne le voit pas c’est qu’elle n’est pas passée

Les commentaires sont fermés.