Real Time Web Analytics

Animations - Page 3

  • Conférence de l’UTA de Saint-Hubert : « Martinique — Guadeloupe »

    Pin it!

    (Map)-CARTE-Antilles-CaraibeFrancaise-2016-shhiver16-15.jpg

    Le vendredi 17 novembre à 15 heures au Palais abbatial de Saint-Hubert, l'UTA de Saint-Hubert vous propose une conférence de Marie-Thérèse et Serge Mathieu : « Martinique — Guadeloupe ».

    Pluie, vent, neige, froid, rien ne retient à l'intérieur Marie-Thérèse et Serge Mathieu. Les sacs photos toujours prêts, sans oublier le filet de camouflage et l'affût, el les voilà partis pour une nouvelle sortie de 2 heures... 2 jours...2 semaines.
    Pour eux, la nature est une priorité, la photographie, une passion.
    Afin de mettre en corrélation ces deux notions, ils parcourent la France, l'Europe, l'Afrique et les Caraïbes. De cette quintessence naissent des reportages.
    Ils n'ont pas de sujets de prédilection, la découverte de l'autre anime leurs voyages. L'autre est paysage avec ses couleurs et ses odeurs. L'autre est animal, toujours en liberté. L'autre est humain, respecté dans sa différence.
    Martinique et Guadeloupe, deux noms d'îles, évocateurs de rêves. La Martinique est surnommée " l'île aux belles fleurs" tandis que la Guadeloupe porte le surnom de "l'île aux belles eaux".
    Toutes deux, sous la surveillance de leur volcan respectif avec la Montagne pelée en Martinique et la Soufrière en Guadeloupe. Petites îles, mais grandes par leurs richesses naturelles, leurs poètes, leurs sportifs, les populations diverses.
  • Le Fourneau prend ses quartiers d’hiver

    Pin it!

    Affiche quartiers d'hiver.jpg

    Imaginez, une promenade dans un village d’antan où les habitants vous ouvrent les portes pour vous conter des légendes ardennaises. De vieilles chaumières chauffées au bois, parfumées par des effluves de chocolat, de vin chaud ou de galettes cuites dans un vieux gaufrier. Un après-midi de novembre passé en famille dans un cadre de bien-être, un après-midi alliant culture, nature et divertissement.  Voilà qui résume bien la façon dont Le Fourneau Saint-Michel vous invite à clôturer sa saison le 26 novembre prochain sur son Domaine provincial.

    Les conteurs Anne-Catherine Grosjean, Anne Laroche, Alain Barnich seront, temporairement, les résidents des bâtisses du Domaine. Les conteurs se relaieront à partir de 14h00, et ce durant toute l’après-midi. Nous aurons le plaisir d’accueillir Caroline SIX  comme conteuse coup de cœur.

    De plus, à quelques jours de la visite de Saint Nicolas dans nos foyers, le grand saint fera une halte au Domaine entre 15h et 17h pour offrir aux enfants sages des sachets de bonbons, et une grimeuse maquillera petits… et grands. Vin chaud, chocolat chaud et gaufres au feu de bois réchaufferont les promeneurs.

    Aux portes de l’hiver, ces veillées apportent un coté intime et magique au Fourneau, une bien belle manière de terminer la saison 2017…

  • Ciné-débat à la Maison du tourisme de St-Hubert. Thème : « Obéir : un peu, beaucoup, à la folie ?

    Pin it!

    Affiche_L'expérience_ A4.jpg

    Ciné-débat  le mardi 21 novembre à 19 h 30 à la Maison du tourisme de St-Hubert.  Thème : «  Obéir : un peu, beaucoup, à la folie ?

    Débat : jusqu’où obéir ?

    « Das experiment » (L’expérience)  est fascinant et intrigant.  Le spectateur ressent simultanément  malaise et inconfort lors de la vision de ce film car il ne peut s’empêcher de se mettre à la place de ces gens qui sont « comme tout le monde ».  Et nous, que ferions-nous dans cette situation ? Quel est le pouvoir de résistance de l’individu à commettre des actes violents et cruels lorsqu’il peut se retrancher derrière « l’autorité » ? Quelle est la part de soumission qui nous habite ? Et par ailleurs, quelle résistance opérer face à une telle agression ? Le réalisateur évite de tomber dans le manichéisme : tous les gardiens ne sont pas mauvais,  différents profils sont superbement mis en scène et interprétés.  

    Une soirée qui nous plonge dans l'univers carcéral et qui fait émerger la part d'ombre et de lumière qui habite chacun d'entre nous ! Impressionnant ! Interpellant !

    Pour alimenter nos réflexions et le débat, nous recevrons un représentant de l’association « Les territoires de la mémoire ».  

    Film

    « Ils étaient venus se faire un peu d'argent facile.   Afin d’étudier scientifiquement le comportement humain, un professeur enferme vingt volontaires dans un univers carcéral surveillé par des caméras. Huit participants sont désignés arbitrairement pour être les gardiens et reçoivent des uniformes et matraques de fonction. Les douze autres deviennent des prisonniers en cellule. Ils doivent respecter les règles établies par les gardiens.  Plus la frontière entre l'expérience et la réalité diminue, plus le jeu devient mortellement dangereux … »

    Entrée gratuite - accessible aux personnes à mobilité réduite -  Une organisation du Ciep-Lux en collaboration avec la bibliothèque publique de St-Hubert, la Ligue des familles et le soutien du Collège provincial

    Rens. M-C Dewez 063/21 87 28 ou mc.dewez@mocluxembourg.be

     

  • Petit déjeuner OXFAM à Saint-Hubert ce 11 novembre.

    Pin it!

    pts dejeuners Oxfam.jpg

    Petit déjeuner OXFAM à Saint-Hubert ce 11 novembre dès 8 heures du matin.

    Adresse : Salle l'Erable, 66 rue du Mont.

    Participation aux frais : 6 euros ,pas d'inscription nécessaire;

  • Conférence de l’UTA : « Van der Veken, faussaire de génie »

    Pin it!

    2017-11-06_173803.jpg

    CONFERENCE DE L’UTA
     
    Christine HARDY :"Van der Veken, faussaire de génie" le vendredi 10 novembre A 15 H au Palais abbatial de Saint-Hubert
     
    Christine HARDY est licenciée et agrégée en Histoire de l'art et archéologie de l'ULg. Conférencière accréditée par la RW et les Musées & Expert judiciaire diplômée ULg.
     
    Jef Vanderveken ou Jef Van der Veken ou encore Joseph Van der Veken (1872 à Anvers - 1964 à Ixelles), peintre belge, spécialiste de la copie et de la restauration des Primitifs flamands. Il est aussi le restaurateur de nombreux chefs-d'œuvre. Sa pratique de la restauration fait de lui, plus un faussaire d’œuvres d'art (hyper restauration), qu'un restaurateur au sens actuel du terme.
     
    En effet, quand s’arrête la restauration et commence l’invention ?
     
    Le doute est depuis levé concernant certains "chefs-d’œuvre" des Primitifs flamands qu’il a, en fait, créés de toutes pièces !