Real Time Web Analytics
Pin it!

Quel avenir pour les indépendants à Saint-Hubert?

Outre les 90 points qui seront évoqués ce soir au Conseil Communal de Saint-Hubert, le groupe PS+ a demandé qu'un point supplémentaire soit ajouté à l'ordre du jour :

 

Proposition de création d’une Commission spéciale du commerce et des activités indépendantes à Saint-Hubert.

Le groupe PS+ souhaite des actions concrètes et rapides en faveur du commerce et des activités indépendantes à Saint-Hubert.
En conséquence, il a fait inscrire un point supplémentaire à l’ordre du jour du Conseil communal du lundi 28 octobre demandant la constitution d’une
Commission consultative du commerce et autres activités indépendantes locales.

Ce groupe de travail réunirait des représentants de tous les groupes politiques du Conseil communal et des représentants des commerçants et des autres indépendants de la Commune.

La Commission sera un lieu de concertation spécifique, appelée à connaître de toutes les questions ayant une incidence sur le maintien et le développement commercial et économique local et sera habilitée à faire des propositions aux autorités publiques.
Elle traiterait en priorité les problèmes attendus suite à la mise en œuvre de la rénovation urbaine en plain centre-ville. Elle préparerait aussi des réponses aux questions posées par la gestion du stationnement, la coordination des travaux publics, les aménagements de mobilités et la promotion.
Cette proposition fait suite, notamment, aux déclarations de nombreux commerçants lors de la réunion publique du 20 septembre dernier, apparemment restée sans suite dans le chef de la majorité communale actuelle.

 

Rendez-vous à 20h à l' Administration Communale

 

 sans-titre.png

 

Commentaires

  • bonjour,
    Je pense que les questions des commerçants ne sont pas restées sans réponses par l'autorité communale.En fait,cette réunion du 20 septembre,a simpelement été décentrée de son contexte et on est venu sur le tourisme.Je ne pense pas que le tourisme seul ou le citoyen local seul soit capable de faire vivre les commerçants,mais il faut un cumul des deux.
    Au niveau commerçant,cela fait quand même des années que ceux-ci ne s'entendent pas entre eux.
    Il existe deux sortent de commerçants ou indépendants,soit ceux de proximité comme les petits commerces et les plus grosses boîtes.Pour les petits,il est vrai qu'il est difficile de vivre en centre ville,mais il est possible d'ouvrir 7J/7J et pas 5% de ceux-ci ne le font alors qu'ils peuvent au minimum,créer un emploi pris dans la ville.Pour les plus gros,il existe un zoning industriel pour se placer et dernièrement,un projet avec 65 emplois prévus,voulait s'y installer et stupeur,IDELUX refuse sous des motifs ridicules et fantaisistes,d'accepter ce projet comme d'autres.
    L'idée de la conseillère PLUS+,est très belle,sauf que cette idée a déjà été tenté il y a deux ans et encore en 2012,sans succès.Donc cette idée "volée" est totalement inutile tant que les commerçants borquins ne s'entendent pas.
    Pour contrer cela,l'idée d'une ADL (idée ancienne) a été murie et mise en conception avec un aboutissement prochain.
    Celle-ci sera chargée de "vendre" notre ville sur TOUS les sujets,même économique.

    Je pense donc qu'il est totalement inutile de constituer des commissions et des trucs et des machins qui finiront forcément par devenir inutiles.
    merci.

Les commentaires sont fermés.