Real Time Web Analytics

UTA Saint-Hubert

  • Pin it!

    SAint-Hubert, conférence UTA - "Chine: spiritualités et merveilles de l'Empire du Milieu"

    867dfe6a84bde118a78210d92539caf5.jpg

    CONFERENCE A L’UTA DE SAINT-HUBERT

    Alain ERNOTTE :

    "Chine: spiritualités et merveilles de l'Empire du Milieu"

    le vendredi 21 février à 15h au Palais abbatial

    Évoquer la Chine, c'est de suite penser à sa grande Muraille, une des 7 Merveilles du Monde ; les 7 000 statues en terre cuite de l’armée enterrée à Xian ; les rizières en terrasses du Sichuan ; les moines tibétains se rendant dans les monastères perchés sur le Toit du monde ; Shanghai ou Hong-Kong, mégalopoles ultramodernes donnant le tournis… Mais la Chine c’est également une puissance émergente qui inquiète. Alain Ernotte nous invite à découvrir les multiples facettes de ce pays fascinant. Une présentation assez simple du confucianisme et du taoïsme nous permettra également de mieux comprendre la personnalité des Chinois.

    Site : www.utacentreluxembourg.be

    Votre publicité ici sera visible également, si vous le souhaitez, sur les pages Facebook suivantes :

  • Pin it!

    UTA de Saint-Hubert : conférence ce vendredi 07 février : Christian VEROT :"Vietnam : les princesses et le dragon"

    UTA DE SAINT-HUBERT

    Christian VEROT :"Vietnam : les princesses et le dragon"

    le vendredi 07 février à 15 h au Palais abbatial

     

    Partager le quotidien du peuple des campagnes, découvrir la baie d’Along, le delta du Mékong ou les marchés colorés de Saigon et Hanoï, le Vietnam est une terre de culture marquée par l’histoire. Plus qu’un simple documentaire, ce voyage est axé sur les rencontres les émotions et fait réfléchir aux modes de pensée de l’Orient et de l’Occident…

  • Pin it!

    Saint-Hubert : UTA de Saint-Hubert : conférence ce vendredi 31 janvier : "Liégeoiseries et autres wallonneries"

    UTA DE SAINT-HUBERT :

    Paul-Henri THOMSIN

    "Liégeoiseries et autres wallonneries"

    Conférence-spectacle

    le vendredi 31 janvier à 15 h au Palais abbatial

    Paul-Henri Thomsin, né à Liège en 1948, instituteur retraité, auteur de contes illustrés pour enfants, d'adaptations de bandes dessinées, de pièces de théâtre... en wallon liégeois naturellement, est tombé dans ce "parler" quand il était petit. On peut l’entendre également sur les ondes de Vivacité (RTBF). Il est lauréat de plusieurs prix dont le prix biennal de littérature wallonne décerné par la Province de Liège; il est aussi vice-président du conseil d’administration de la Fédération culturelle wallonne de la province de Liège.

    Il va nous parler de cette langue wallonne qui pourrait être un ciment identitaire. Véhicule de notre passé, de notre histoire, de notre culture, cette langue est donc aussi un acteur du présent. Langue à part entière, elle est équivalente au français et n'est pas un dialecte ou une déviance.

    Quelques expressions de choix :

    - Abille, on va se mettre en retard

    - La marchande m’a donné une rawette

    - Il y a des plumetions sous le lit (prononcez : ploumtchons)… expressions que vous avez comprises, je suppose…

    Cette conférence-spectacle sera un plongeon dans les flots de notre parler spontané, à la recherche de ses parfums, de ses couleurs, de ses saveurs, de ses musiques... Une prise de conscience de ce langage unique, label de convivialité, qui trahit nos origines, dans toute la francophonie... Un jeu, à la recherche de ces perles qui fleurissent à nos lèvres, de ces "succulences" qui enchantent notre "bilinguisme" quotidien... Une affirmation de notre "dépendance" à la langue wallonne.

  • Pin it!

    UTA de Saint-Hubert : conférence ce vendredi 17 janvier : "Soupçons d'histoire, à la redécouverte d'éléments patrimoniaux des communes de Saint-Hubert, Tellin, Libin et Libramont"

    B9721657783Z.1_20191120192226_000+GKCEV0G8U.1-0.jpg

    UTA DE SAINT-HUBERT

    en collaboration avec le Gal Nov’Arden

    Conférence : "Soupçons d'histoire, à la redécouverte d'éléments patrimoniaux des communes de Saint-Hubert, Tellin, Libin et Libramont"

    le vendredi 17 janvier au Palais abbatial à 15H

    (Re)Découvrir la richesse de lieux chargés d’histoire avec des capsules vidéos tournées par TV Lux Prod, belle occasion d’un après-midi sous le signe d’un parcours touristique avec les commentaires de guides des cercles d’Histoire du terroir (Libramont, Tellin, Libin, Saint-Hubert).   Une conférence pour s’initier aux symboles iconographiques du Cimetière de Saint-Gilles à Saint-Hubert et rencontrer Edmond d’Hoofschmidt, officier napoléonien connu sous le nom d’ermite de Resteigne avec son autel dédié à la Nature ou la tour de l’église de Villance,

    Le temps d’admirer les pièces découvertes au cimetière de Sberchamps et conservées au Musée des Celtes à Libramont, l’assistance repartira vers le Haut-Fourneau de Marsole et l’incontournable Fourneau Saint-Michel …

  • Pin it!

    UTA de Saint-Hubert : conférence ce vendredi 20 décembre : "Le tourisme à l’heure des troubles"

    UTA DE SAINT-HUBERT

    Jean–Michel DECROLY : “"Le tourisme à l’heure des troubles"

    le vendredi 20 décembre à 15h au Palais abbatial de Saint-Hubert

    Au cours du dernier demi–siècle, le tourisme, en tant que pratique sociale de mobilité pour l’agrément, a tout à la fois connu une large diffusion sociale en Europe et en Amérique du Nord, une émergence rapide de nouveaux marchés et , en corollaire, la croissance rapide du nombre de destinations. Ces tendances sont actuellement mises à mal par la conjonction de plusieurs phénomènes. Alors que la dualisation sociale au sein des Etats développés limite les possibilités de départ pour de larges pans de la population, les espaces accessibles aux touristes se réduisent comme une peau de chagrin compte tenu de la multiplication des zones de conflits ou d’insécurité (effective ou perçue). D’autres facteurs comme le changement climatique pourraient conduire à terme à une augmentation des prix de transport, ce qui limiterait le rayon de balayage des déplacements.

    Docteur en Sciences géographiques et professeur à l’Université Libre de Bruxelles, Jean-Michel DECROLY développera tant les facteurs de la diffusion sociale et spatiale du tourisme depuis les années 1950 que les effets des crises sociales, géopolitiques et climatiques contemporaines sur cette diffusion.

  • Pin it!

    UTA de Saint-Hubert : conférence ce vendredi 13 décembre : “Réenchanter les rites. Éloge de la célébration”

    B9716731623Z.1_20180827134926_000+GL9BTRQTR.1-0.jpg?itok=aDhiQMpO1535380500

    CONFERENCE DE L’UTA DE SAINT-HUBERT

    Gabriel RINGLET : Réenchanter les rites.

    Éloge de la célébration”

    le vendredi 13 décembre à 15h au Palais abbatial

    Prêtre, écrivain, journaliste et universitaire, Gabriel Ringlet a été professeur et vice-recteur de l’Université catholique de Louvain. Membre de l’Académie Royale de langue et de littérature françaises de Belgique, sa vocation est intimement liée à l’écriture à travers, surtout, la rencontre entre l’actualité, l’Evangile et l’imaginaire. Un tissage qu’il développe plus particulièrement au Prieuré de Malèves-Ste-Marie en Brabant wallon..

    À travers de nombreux exemples du début à la fin de la vie, le conférencier racontera sa pratique rituelle. Il dira comment célébrer la naissance, l’alliance ou le dernier adieu par de nombreux chemins. Mais il racontera aussi comment des romanciers, des poètes, des chanteurs, des cinéastes et des artistes de toutes convictions peuvent vraiment renouveler la liturgie. Mais il ajoutera surtout qu’aujourd’hui, plus que jamais, chacun peut être appelé à célébrer.

  • Pin it!

    UTA de Saint-Hubert : conférence ce vendredi 8 novembre, "La Bretagne"

    Bretagne(1).jpg

    UTA DE SAINT-HUBERT

    Jean-Luc DIQUELOU: “La Bretagne”

    le vendredi 08 novembre à 15h au Palais abbatial

     

    La Bretagne? une région française, une entité historique et culturelle ainsi qu'une des nations dites celtiques au même titre que l'Ecosse et l'Irlande. Située dans l'ouest de la France, sa capitale est Rennes bien que Nantes ait joué un grand rôle au cours de son histoire La Bretagne forme une péninsule qui s'avance dans la mer (Manche au Nord et océan Atlantique à l'ouest et au sud) et s’étend sur 400 km de l'Ouest à l'Est, 300 km du nord au sud. La Bretagne intérieure est dénommée l'Argoat, la Bretagne côtière est dénommée l'Armor.Etalée sur 4 départements: l'Ille-et-Vilaine , le Finistère , le Morbihan, et les Côtes d'Armor, sa superficie est de 27 208 km² pour une population de 3,5 millions d'habitants environ.

    Devenue française en 1532, la Bretagne demeure une énigme et continue de nourrir un imaginaire fertile. Des menhirs de Carnac aux druides, des chevaliers du Graal à Bécassine en passant par les Bonnets rouges de 2013, ce Finistère (du latin " finibus terræ"  soit de la fin de la terre) de l’Europe a construit son identité, riche et complexe, bien au-delà des clichés. Cette conférence   nous aide à comprendre l’irréductible et forte personnalité de cette “singulière Armorique”.

  • Pin it!

    UTA de Saint-Hubert : conférence ce vendredi 18 octobre, "L’impressionnisme raconté"

    image.png

    UTA DE SAINT-HUBERT

    "L’impressionnisme raconté"

     par Martine Cadière

    le vendredi 18 octobre à 15h au Palais abbatial

     

    Auteure et conférencière, Martine Cadière   est membre de l’Association des Ecrivains belges et de l’Association des Conférenciers de langue française. Elle écrit essentiellement des romans policiers contemporains dont le sujet est toujours une femme mythique, qui a des combats à mener et des idées à défendre.  Ce vendredi elle nous raconte l’impressionnisme. Né durant le second Empire, c’est un puissant courant artistique et un tournant de l’art français qui illustre les grandes mutations de la société au 19ème siècle.  L’apparition du chemin de fer, la modernisation des villes et l’émergence de certaines classes sociales témoignent d’un univers en expansion qui ne cessera jamais de se chercher.  Les jeunes peintres rebelles à l’Art académique ont sacralisé le réel visible, le plein air, la lumière et des techniques allégées.   Evidemment, fidèle à elle-même, Martine Cadière n’oubliera pas dans ses portraits celui de Berthe Morisot une femme qui laisse à la postérité les traces d’un univers élégant et lumineux.