Real Time Web Analytics

UTA Saint-Hubert

  • UTA de Saint-Hubert : merveilles et géopolitique du Brésil

    Pin it!

    UTA DE SAINT-HUBERT 

    Alain ERNOTTE :"Merveilles et géopolitique du Brésil" 

    le vendredi 10 mai à 15 h au Palais abbatial 

     

    Cinquième pays du monde par sa superficie et sa population, le Brésil est un géant économique. Il demeure un marché profond avec une classe moyenne représentant plus de 100 millions d'habitants, résultat d'une politique de redistribution conduite sous la présidence de Lula, durant laquelle 31 millions de Brésiliens sont sortis de la pauvreté. Le Brésil n'en demeure pas moins un pays aux fortes inégalités. 

    La diversification de l'économie demeure un atout majeur du pays. Le secteur primaire fait du Brésil un géant agricole. Le Brésil est également doté d'une industrie diversifiée (machines outil, énergie, matériels de transport, automobile, aéronautique, électronique). La population brésilienne se caractérise par une importante diversité ethnique et culturelle. 

    Recouvert en partie par l'Amazonie, le plus grand bassin forestier de la planète, le Brésil fait partie des 17 pays les plus riches du monde par sa biodïversité. Le vaste territoire du Brésil comprend différents écosystèmes, telle la forêt amazonienne réputée pour être la plus grande forêt tropicale de la planète et renfermer le plus grand réservoir de biodiversité. 

    Site : www.utacentreluxembourg.be

  • Conférence de l'UTA de Saint-Hubert : "Les spectacles dans les camps de prisonniers en 14-18"

    Pin it!

    2019-04-26_075236.jpg

    CONFERENCE DE L’UTA DE SAINT-HUBERT

     

    Manuel COUVREUR

    "Les spectacles dans les camps de prisonniers en 14-18"

    le vendredi 26 avril à 15 H au Palais abbatial

     

    Mobilisés pour une "courte guerre", les uns étaient partis pour le front, la boue de l’Yser, les assauts à la baïonnette, les gaz toxiques…pour d’autres, ce sera cinq ans dans les camps de prisonniers. Dans l’univers sordide des barbelés, les prisonniers inactifs, accablés par un sentiment d’inutilité, vont chercher à "tuer le temps". Le théâtre servira d’exutoire à l’éloignement de la famille, au mal du pays. Grâce à la scène, ces hommes vont retrouver les réflexes de leur profession : ils seront auteurs, acteurs, metteurs en scène, couturiers, coiffeurs, décorateurs... recréant une société où chacun retrouve une forme de dignité. "Bien loin de toi", "Bon appétit", "Les tribulations d’un poulet", des titres évocateurs de souffrances, de larmes, de rires marqués de cynisme… illustrés par les projections d’Emmanuel Couvreur de l’ULB.

    Ce ne fut hélas pas la der des der…

     

    Site : www.utacentreluxembourg.be

  • Conférence UTA à Saint-Hubert ce vendredi 5 avril : "Le sort des collections privées sous le régime nazi"

    Pin it!

    CONFERENCE TOUT PUBLIC DE L’UTA DE SAINT-HUBERT

     

    Laurence BERNARD :

    "Le sort des collections privées sous le régime nazi"

    le vendredi 05 avril à 15 H

     

    Entre 1933 et 1945, la politique culturelle d’Hitler a mis en action un système préparé de longue date par ses experts afin de concentrer dans son utopique empire, mobilier précieux, objets d’art, sculptures et toiles de maîtres. Toutes ces œuvres furent pourchassées avec autant de détermination que le furent ceux qui les possédaient. Entre la mise à l’index de l’art dégénéré et les tentatives de restitution des œuvres depuis 1945, quel fut le voyage périlleux de ces biens culturels spoliés? L’histoire de cette période sombre nous mène sur des routes improbables, entre appropriations rapaces et sauvegardes héroïques.

    Quels chemins prirent ces collections ? Où furent-elles stockées ? Quelles œuvres furent restituées et à quelle époque ? Autant de questions auxquelles la conférencière, Laurence BERNARD, Agrégée d’histoire de l’art et archéologie UCL, chargée de cours Institut libre Marie Haps, nous apportera des réponses.

    PAF : 5 €

  • Conférence UTA à Saint-Hubert ce vendredi 22 février

    Pin it!

    patagonie-montagnes-argentine-agence-de-voyages-phileas-frog-paris-17.jpg.jpg

    CONFERENCE UTA de SAINT-HUBERT

    Dany MARIQUE

    "Patagonie – Chili"

    le vendredi 22 février à 15H au Palais abbatial

    Terre australe de glace, de pluie, de vent et de roche, la Patagonie présente tous les excès. Entre Argentine et Chili, elle est un territoire ni tout à fait conquis ni totalement traumatisé par l’homme. Dans sa maigreur épouvantable, le Chili offre la folie géologique des Andes et l’érosion agressive du Pacifique. Par contre, l’Argentine s’étale sur l’infinie Pampa gaucho, où le mouton-roi donne rendez-vous. Cette Patagonie cache autant la fin du monde que sa création ! Une faune marine et terrestre hors du commun. Des lieux où la nature s’investit sans économie. Une terre de secrets, de mystères, de fantasmes…

    En proposant quelques-uns des plus beaux parcs naturels du monde, en traversant les ultimes lieux pratiquement vierges, ce reportage s’attache à démontrer l’absolue nécessité pour l’homme de respecter et de préserver sa planète. Le film a reçu le Prix du meilleur Texte au 5ème Festival de Chartres-de-Bretagne.  PAF NON-ABONNE 5 €

  • UTA de Saint-Hubert : « Parcours d’un ardoisier mineur »

    Pin it!

    d5b7cd63-3d56-45cc-91e7-78ca112f1ce2_original (1).jpg

    CONFERENCE DE L’UTA DE SAINT-HUBERT :
    Louis SOQUAY : "Parcours d'un ardoisier mineur"
    le vendredi 08 février à 15h au Palais abbatial
     
    Homme de terrain originaire d’Orgeo, Louis Soquay évoquera un métier dont il connaît toutes les facettes car il l’a exercé dès son plus jeune âge comme fendeur d’ardoises, mineur et plus tard comme Inspecteur sécurité à l’Administration des mines.
    Le schiste,, roche cohérente, aux grains fins est un matériau imperméable et solide grâce à la silice, ce qui a permis d'en faire des ardoises pour couvrir les toits. Contrairement à d'autres mines d'ardoises, l'exploitation se faisait de bas en haut.   Dans ce gisement, près de 400 m de galeries ont été creusées.  La température de fond de 10° est constante, avec un taux d'humidité très élevé. L'ardoisière a cessé ses activités en 1976. Un musée a ouvert ses portes en 1996 et fait partie du "Domaine de la Morépire".
    Une conférence pour descendre à 25 m sous terre!
  • UTA de Saint-Hubert : « Philippines : les chemins d’un paradis »

    Pin it!

    fotolia_65676946_subscription_monthly_m_0.jpg

    UTA de Saint-Hubert
     
    Danielle et Gilles HUBERT : "Philippines : les chemins d'un paradis"
    le vendredi 25 janvier à 15H au Palais abbatial
     
    L'archipel des Philippines possède tous les composants d'un cocktail parfait : des plages idylliques, une végétation luxuriante, des rizières émeraude et la moiteur tropicale qui invite au farniente. Il existe aussi une autre facette, géologique, puissante : nous sommes sur la ceinture de feu du Pacifique et plus de vingt volcans actifs.
    Plus de trois siècles de colonisation espagnole ont laissé de solides empruntes : architecture, langue et surtout religion. Neuf philippins sur dix sont catholiques.
    De l'écologie locale au social, de nombreuses rencontres et des interviews pour aborder la pêche, la sauvegarde du littoral et des fonds marins, la sauvegarde de la faune, la motoculture industrielle de l'hévéa, celle du palmier à huile. Sans oublier une visite au pire bidonville de la cité. Le périple se termine dans la "ferme enchantée" avec un entrepreneur social qui nous délivre un formidable message d'espoir.
  • UTA de Saint-Hubert : "Qui donc est Le Gay, auteur d'un plan de l'abbaye au 18ème siècle?"

    Pin it!

    UTA de Saint-Hubert
     
    "Qui donc est Le Gay, auteur d'un plan de l'abbaye au 18ème siècle?"
     
    Richard JUSSERET :
     
    le vendredi 11 janvier à 15H au Palais abbatial de Saint-Hubert
     
    Les Archives de l'État conservent en dépôt un plan de l'abbaye de Saint-Hubert tracé au 18ème siècle et signé Le Gay, un quart de siècle avant cette révolution française qui allait marquer la fin de l’abbaye et de la tradition bénédictine, facteur essentiel du rayonnement de l’abbaye.
    Richard Jusseret propose de nous emmener à la découverte de ce personnage aux origines champenoises, actif à Paris puis à Metz, avant qu'il ne s'établisse à Saint-Hubert à l'invitation de Dom Nicolas Spirlet, dernier abbé de Saint-Hubert.
    Espace dédié au culte et à la culture, ensemble économique, milieu de vie communautaire avec des bâtiments destinés à perpétuer la règle de Saint Benoît, l’abbaye était un espace fonctionnel dont l’orateur livrera les secrets.

  • UTA de Saint-Hubert : "Willoos : un peintre redouté ?"

    Pin it!

    paysage-a-l-horizon-pointille.jpg

    UTA DE SAINT-HUBERT

    Abbé René LEJEUNE

    "Willoos : un peintre redouté?"

    le vendredi 21 décembre à 15H au Palais abbatial

     

    Natif de Saint-Hubert, Willoos (nom d'artiste de René Lejeune), a fréquenté l'Académie des Beaux-Arts d'Alost et entamé son cursus pictural au contact de Marie Howet : ce fut l'époque des aquarelles "Frahan", aujourd'hui bien lointaine sans qu'il renie cette période dans son parcours. 

    Si des voyages à travers le monde (Pérou, Algérie, Etats-Unis) ont attisé sa sensibilité à toutes les facettes de la condition humaine, il sera marqué par la découverte de la flamboyance chromatique de l'artiste américain David Hockney, chantre de la Californie. 

    Le temps d'une période hyperréaliste marquée par la recherche obsédante de la précision de l'objet peint, Willoos va céder à la séduction d'une peinture qui allie dessin et désir ardent de la couleur. 

    Pour peindre, l'artiste Willoos se fonde sur une paix intérieure à laquelle concourent ses convictions de prêtre. Cette sérénité lui permet dans l'ascétisme de son atelier de s'investir totalement dans sa peinture au quotidien avant de redécouvrir la beauté du site paysager de Freyneux… ou de se remettre à l'écoute d'autrui…