Real Time Web Analytics

UTA Saint-Hubert

  • Pin it!

    UTA de Saint-Hubert : conférence ce vendredi 18 octobre, "L’impressionnisme raconté"

    image.png

    UTA DE SAINT-HUBERT

    "L’impressionnisme raconté"

     par Martine Cadière

    le vendredi 18 octobre à 15h au Palais abbatial

     

    Auteure et conférencière, Martine Cadière   est membre de l’Association des Ecrivains belges et de l’Association des Conférenciers de langue française. Elle écrit essentiellement des romans policiers contemporains dont le sujet est toujours une femme mythique, qui a des combats à mener et des idées à défendre.  Ce vendredi elle nous raconte l’impressionnisme. Né durant le second Empire, c’est un puissant courant artistique et un tournant de l’art français qui illustre les grandes mutations de la société au 19ème siècle.  L’apparition du chemin de fer, la modernisation des villes et l’émergence de certaines classes sociales témoignent d’un univers en expansion qui ne cessera jamais de se chercher.  Les jeunes peintres rebelles à l’Art académique ont sacralisé le réel visible, le plein air, la lumière et des techniques allégées.   Evidemment, fidèle à elle-même, Martine Cadière n’oubliera pas dans ses portraits celui de Berthe Morisot une femme qui laisse à la postérité les traces d’un univers élégant et lumineux.

  • Pin it!

    Saint-Hubert Conférence UTA ce vendredi 6 septembre : Les Améridiens

    CONFERENCE DE L’UTA

    (Sylvie Jacquemin

    "Les Amérindiens"

     

    le vendredi 06 septembre à 15h au Palais abbatial de Saint-Hubert

    Sylvie-at-DEF-2011-fliped-142x150.jpgDe double ascendance européenne et asiatique, la réalisatrice Sylvie Jacquemin a grandi dans les Ardennes françaises : autant de raisons pour s’intéresser  aux peuples et à leur culture.  Nantie d’un diplôme de cinéma et d’imagerie informatique, la réalisatrice-cadreuse va tourner de multiples documentaires. En 1998, la conférencière autoproduit le film "Blanc au cœur rouge" où LaVan Martineau, un blanc adopté par un vieil indien païute, lutte pour préserver la culture amérindienne.

    En effet, en 1492, Colomb, qui voulait découvrir les Indes, aborde l’Amérique et découvre un peuple qu’il nomme "Les Indiens"…

    Les scientifiques rectifieront plus tard cette appellation en « Amérindiens » pour désigner le peuple autochtone que l’illustre marin de la Niña et la Pinta a rencontré donnant le signal de la colonisation européenne.

    Ce peuple est relégué dans les réserves avec un mode de vie et une culture bien à eux. Leurs conditions de vie va, néanmoins, s’améliorer depuis les années 70 en accédant à plus d’autonomie, mais ils restent à la traîne du rêve américain... c’est ce peuple que va nous faire découvrir Sylvie Jacquemin.

    La conférence sera suivie de la réception de cette rentrée académique.

    Site : www.utacentreluxembourg.be pour accéder au bulletin de liaison “Eveils”

  • Pin it!

    UTA de Saint-Hubert : Conférence : Laurence WATILLON "Histoire du mobilier en Belgique"

    laurence.jpg

    UTA DE SAINT-HUBERT

    CONFERENCE :Laurence WATILLON

    "Histoire du mobilier en Belgique"

    le vendredi 14 juin à 15 H AU PALAIS ABBATIAL

     

    Après une licence en histoire de l’art et archéologie, section Moyen Age - Temps modernes de l’ULB, Laurence Watillon s’est spécialisée dans l’étude du mobilier au travers de diverses formations qui lui ont permis de devenir guide conférencière dans divers musées et villes d’art.

    Elle démontre dans sa conférence que le mobilier des régions de Belgique a profité largement des influences européennes depuis le Moyen Age, mais que celles-ci ont toujours été alliées aux particularismes de nos provinces. Ainsi l’influence italienne a enrichi les meubles de la ville de Bruges. Dès l’époque gothique, bourdonnant d’une activité intense, la ville a vu naître une bourgeoisie consommatrice, soucieuse de confort et de raffinement qui nous a laissé les témoignages les plus anciens du mobilier belge, tels que les bancs et coffres ornés des fameux parchemins plissés.

    Un patrimoine méconnu dévoilé par une véritable passionnée.

  • Pin it!

    Conférence UTA de Saint-Hubert : Jean-Marc ONKELINX: "La Musique et l'Art au Cœur de l'Homme"

    CONFERENCE UTA DE SAINT-HUBERT

    conference1894-1000-1000-nc.jpg

    Jean-Marc ONKELINX :

    "La Musique et l'Art au Cœur de l'Homme"

    le vendredi 24 mai à 15 H au Palais abbatial

     

    Un voyage à travers la Musique et l’Art à la recherche de l’Humanité qu’ils véhiculent! Voltaire, au 18ème siècle, affirmait qu’on reconnaissait une civilisation à sa capacité de se souvenir de son passé.

    Il ajoutait avec bon sens que le souvenir historique, collectif et individuel, ne peut vraiment s’ancrer en l’Homme qu’en s’alliant à l’émotion. Il ne s’agit pas tant de "savoir" l’Histoire que d’en saisir la direction qui passe par l’émotion.

    Et dans ce domaine, l’Art et la Musique sont fondamentaux. Les artistes ont été les témoins plus ou moins actifs des idées et des faits de leur temps. Leur vision du monde nous éclaire sur le ressenti de notre passé et nourrit notre vision du présent. La Culture, au sens noble du terme, nous enrichit et nous ouvre mille horizons.

    En reconnaissant qui nous sommes, nous renouons avec la capacité de reconnaître l’autre dans sa proximité et sa différence.

     

    Site : www.utacentreluxembourg.be

  • Pin it!

    UTA de Saint-Hubert : merveilles et géopolitique du Brésil

    UTA DE SAINT-HUBERT 

    Alain ERNOTTE :"Merveilles et géopolitique du Brésil" 

    le vendredi 10 mai à 15 h au Palais abbatial 

     

    Cinquième pays du monde par sa superficie et sa population, le Brésil est un géant économique. Il demeure un marché profond avec une classe moyenne représentant plus de 100 millions d'habitants, résultat d'une politique de redistribution conduite sous la présidence de Lula, durant laquelle 31 millions de Brésiliens sont sortis de la pauvreté. Le Brésil n'en demeure pas moins un pays aux fortes inégalités. 

    La diversification de l'économie demeure un atout majeur du pays. Le secteur primaire fait du Brésil un géant agricole. Le Brésil est également doté d'une industrie diversifiée (machines outil, énergie, matériels de transport, automobile, aéronautique, électronique). La population brésilienne se caractérise par une importante diversité ethnique et culturelle. 

    Recouvert en partie par l'Amazonie, le plus grand bassin forestier de la planète, le Brésil fait partie des 17 pays les plus riches du monde par sa biodïversité. Le vaste territoire du Brésil comprend différents écosystèmes, telle la forêt amazonienne réputée pour être la plus grande forêt tropicale de la planète et renfermer le plus grand réservoir de biodiversité. 

    Site : www.utacentreluxembourg.be

  • Pin it!

    Conférence de l'UTA de Saint-Hubert : "Les spectacles dans les camps de prisonniers en 14-18"

    2019-04-26_075236.jpg

    CONFERENCE DE L’UTA DE SAINT-HUBERT

     

    Manuel COUVREUR

    "Les spectacles dans les camps de prisonniers en 14-18"

    le vendredi 26 avril à 15 H au Palais abbatial

     

    Mobilisés pour une "courte guerre", les uns étaient partis pour le front, la boue de l’Yser, les assauts à la baïonnette, les gaz toxiques…pour d’autres, ce sera cinq ans dans les camps de prisonniers. Dans l’univers sordide des barbelés, les prisonniers inactifs, accablés par un sentiment d’inutilité, vont chercher à "tuer le temps". Le théâtre servira d’exutoire à l’éloignement de la famille, au mal du pays. Grâce à la scène, ces hommes vont retrouver les réflexes de leur profession : ils seront auteurs, acteurs, metteurs en scène, couturiers, coiffeurs, décorateurs... recréant une société où chacun retrouve une forme de dignité. "Bien loin de toi", "Bon appétit", "Les tribulations d’un poulet", des titres évocateurs de souffrances, de larmes, de rires marqués de cynisme… illustrés par les projections d’Emmanuel Couvreur de l’ULB.

    Ce ne fut hélas pas la der des der…

     

    Site : www.utacentreluxembourg.be

  • Pin it!

    Conférence UTA à Saint-Hubert ce vendredi 5 avril : "Le sort des collections privées sous le régime nazi"

    CONFERENCE TOUT PUBLIC DE L’UTA DE SAINT-HUBERT

     

    Laurence BERNARD :

    "Le sort des collections privées sous le régime nazi"

    le vendredi 05 avril à 15 H

     

    Entre 1933 et 1945, la politique culturelle d’Hitler a mis en action un système préparé de longue date par ses experts afin de concentrer dans son utopique empire, mobilier précieux, objets d’art, sculptures et toiles de maîtres. Toutes ces œuvres furent pourchassées avec autant de détermination que le furent ceux qui les possédaient. Entre la mise à l’index de l’art dégénéré et les tentatives de restitution des œuvres depuis 1945, quel fut le voyage périlleux de ces biens culturels spoliés? L’histoire de cette période sombre nous mène sur des routes improbables, entre appropriations rapaces et sauvegardes héroïques.

    Quels chemins prirent ces collections ? Où furent-elles stockées ? Quelles œuvres furent restituées et à quelle époque ? Autant de questions auxquelles la conférencière, Laurence BERNARD, Agrégée d’histoire de l’art et archéologie UCL, chargée de cours Institut libre Marie Haps, nous apportera des réponses.

    PAF : 5 €

  • Pin it!

    Conférence UTA à Saint-Hubert ce vendredi 22 février

    patagonie-montagnes-argentine-agence-de-voyages-phileas-frog-paris-17.jpg.jpg

    CONFERENCE UTA de SAINT-HUBERT

    Dany MARIQUE

    "Patagonie – Chili"

    le vendredi 22 février à 15H au Palais abbatial

    Terre australe de glace, de pluie, de vent et de roche, la Patagonie présente tous les excès. Entre Argentine et Chili, elle est un territoire ni tout à fait conquis ni totalement traumatisé par l’homme. Dans sa maigreur épouvantable, le Chili offre la folie géologique des Andes et l’érosion agressive du Pacifique. Par contre, l’Argentine s’étale sur l’infinie Pampa gaucho, où le mouton-roi donne rendez-vous. Cette Patagonie cache autant la fin du monde que sa création ! Une faune marine et terrestre hors du commun. Des lieux où la nature s’investit sans économie. Une terre de secrets, de mystères, de fantasmes…

    En proposant quelques-uns des plus beaux parcs naturels du monde, en traversant les ultimes lieux pratiquement vierges, ce reportage s’attache à démontrer l’absolue nécessité pour l’homme de respecter et de préserver sa planète. Le film a reçu le Prix du meilleur Texte au 5ème Festival de Chartres-de-Bretagne.  PAF NON-ABONNE 5 €